AEB Veaux de repousse Blondes d'Aquitaine

AEB, spécialiste de l’export de bovins

Expert dans la préparation d’animaux pour l’export, AEB (Aquitaine Europe Bétail) est un acteur commercial majeur de la race Blonde d’Aquitaine. Situé à Saint-Pierre-de-Clairac (47), AEB a rejoint le groupe Terres du Sud en juillet 2020.

Petit logo AEB

Commercialisation de broutards à l’export

AEB achète et revend des broutards à l’export, surtout en Italie, en Europe du Nord, en Espagne et en Afrique du Nord. Les broutards sont de jeunes bovins de race à viande qui sont allaités par leur mère et qui pâturent en plein air, jusqu’au sevrage.

AEB est un acteur majeur de la Blonde d’Aquitaine, une race appréciée par les éleveurs du monde entier pour ses qualités bouchères et sa facilité de vêlage. En France, la Blonde d’Aquitaine est principalement utilisée en race pure. Dans d’autres pays, elle améliore avec succès la conformation des races locales pour augmenter la production de viande par animal.

Préparation des veaux de repousse

AEB, en tant qu’intermédiaire, apporte une forte valeur ajoutée dans la préparation des animaux. Les veaux qui viennent de plusieurs éleveurs, avec une conduite alimentaire et des vaccinations différentes, bénéficient avec AEB :

  • d’une harmonisation de leur alimentation, préparant au mieux les veaux à devenir de vrais ruminants,
  • d’un protocole sanitaire strict avec un cabinet vétérinaire assurant les vaccins, les rappels, le déparasitage, etc.

Cette phase de préparation dure environ 3 mois.

AEB Préparation des veaux de repousse

Les synergies entre AEB et le Groupe Terres du Sud

AEB permet d’ouvrir aux adhérents une offre supplémentaire de production structurée et compétitive.

En effet, les éleveurs de la coopérative Expalliance, branche bovine du groupe Terres du Sud, se voient proposer de nouveaux débouchés commerciaux en développant l’activité de préparateur engraisseur de veaux pour le compte d’AEB. Disposant déjà des bâtiments et des équipements nécessaires, et l’alimentation se faisant à partir de leur production végétale, l’investissement est limité pour les éleveurs et leur procure une source de revenu complémentaire.

La préparation sur place des veaux limite les distances de transport et ainsi le stress des animaux.

Actuellement, AEB commercialise 4.000 animaux par an. L’objectif du groupe Terres du Sud est d’atteindre les 7.000 par an.